logo
A powerful architecture & Construction theme. Construct your website in the perfect Ratio.
Alienum phaedrum torquatos nec eu, vis detraxit periculis ex, nihil expetendis in mei. Mei an pericula

Blogue

Domicil / Articles  / Habiter une montagne historique

Habiter une montagne historique

Opter pour un domicile sur le Sommet Saint-Sauveur, c’est s’offrir une qualité de vie d’exception en étant en contact permanent avec la nature, mais c’est également habiter une montagne ayant eu un grand impact dans l’histoire.

Pratiqué depuis la fin de la préhistoire dans les pays nordiques, le ski ne fit son apparition en Amérique du Nord qu’au 19e siècle, grâce à l’immigration de scandinaves. Maintenant devenu un sport récréatif bien ancré dans nos mœurs, il est devenu la principale activité économique de la région en contribuant grandement au développement social, économique, touristique et culturel du territoire laurentien.

Le Sommet Saint-Sauveur a toujours été un pionnier dans le monde du ski au Québec… Ce n’est donc pas étonnant que la station soit devenue l’un des domaines skiables les plus importants de la province! Remontons la pente afin de se remémorer quelques faits marquants de la montagne au fil des années. Enfilez vos skis, le Sommet Saint-Sauveur a tout une histoire à raconter!

 

Pionnier de l’industrie

Considéré comme le berceau de l’industrie du ski alpin au Québec, le Sommet Saint-Sauveur, jadis appelé Big Hill de Saint-Sauveur, est inauguré en 1934 par Fred Pabst, un homme d’affaires de la Nouvelle-Angleterre.

La même année, le premier tremplin de ski fut érigé, la première boutique de ski ouvra et la toute première remontée mécanique fixe de l’histoire de l’Amérique du Nord fut installée sur la montagne, faisant de la station l’une des destinations de ski les plus prisées en Amérique du Nord! La remontée mécanique allait changer le ski à tout jamais, séparant définitivement les disciplines du ski de fond et du ski alpin.

 

Des femmes marquent l’histoire

Le 16 février 1935, le Sommet Saint-Sauveur accueille le premier championnat provincial féminin de ski alpin. C’est alors une cinquantaine de skieuses qui marquent l’histoire du Québec en dévalant les pentes de la montagne.

 

Et la lumière fût!

En 1976, c’est le début du ski de soirée! Le Sommet Saint-Sauveur devient la première montagne à être éclairée au Québec.

 

Une saison de ski qui bat des records

Saviez-vous que le Sommet Saint-Sauveur est la première station de ski à ouvrir et la dernière à fermer au Québec? En effet, grâce à un système d’enneigement artificiel ultra performant, les skieurs peuvent profiter de la plus longue saison au Québec, soit de plus de 160 jours d’opération annuellement.

De toute son histoire, la station aura connu sa saison la plus longue en 1998, alors qu’elle fermait ses pistes le 2 juin après 198 jours de ski! Le record d’ouverture la plus hâtive du Sommet date quant à lui du 18 octobre 2009, alors que la station ouvrait ses pistes 13 jours avant l’Halloween, malgré l’absence totale de neige naturelle.

Un lieu de prédilection pour plusieurs olympiens

En plus d’avoir été à quelques reprises l’hôte des championnats canadiens de surf des neiges et le site de plusieurs compétitions sportives, le Sommet Saint-Sauveur a accueilli de nombreux athlètes et médaillés olympiques. Mikaël Kingsbury, Alexandre Bilodeau, Jean-Luc Brassard, Stéphane Rochon et les soeurs Dufour-Lapointe ne sont que quelque-uns des skieurs ayant marqué l’histoire de leur sport au Sommet. En 2014, les planchistes olympiens Sébastien Toutant et Maxence Parrot en mettent également plein la vue aux amateurs de snowboard lors la compétition internationale Ride Shakedown.

 

Une nouveauté annoncée pour l’an prochain

D’ici l’an prochain, le Sommet St-Sauveur pourra se vanter d’avoir la première remontée sextuple « chauffante » au Québec! Cette innovation sera inaugurée pour la saison de ski 2019-2020.

Ces quelques faits marquants ne laissent aucun doute, le Sommet Saint-Sauveur a su faire sa place dans l’histoire du ski au Québec et continuera à marquer l’industrie en étant un pionnier. Habiter sur la montagne, c’est avoir comme cour arrière un immense terrain de jeu où pratiquer une foule d’activités, en plus d’être aux premières loges d’une station qui ne cesse d’innover.

Soyez de la partie en vous offrant le mode de vie d’exception que vous propose le projet immobilier Le Norden, au sommet de la montagne.